Le Père Noël est-il Macron ?

Arrivé sur sa chère île de Guyane jeudi dans un climat tendu, Emmanuel Macron a lâché : “Je ne suis pas le père Noël parce que les Guyanais ne sont pas des enfants”. Décryptage de sa grosse punchline.

Le Père Noël est-il Macron ?

Sa visite intervient quelques mois après de grandes manifestations et blocages en Guyane. En cause : des mesures étaient réclamées pour renforcer la lutte contre l’insécurité, désenclaver les communes dont certaines n’ont toujours ni eau ni électricité, mieux reconnaître les peuples autochtones, et améliorer les services de santé et le système scolaire.

Le gouvernement de Bernard Cazeneuve avait alors acté un plan d’urgence de 1,08 milliard d’euros et « pris acte » d’une demande de 2,1 milliards d’euros de mesures supplémentaires que réclamait le collectif « Pou la Gwiyann dékolé » (pour que la Guyane décolle), arguant que le plan d’urgence validé par le gouvernement n’était pas suffisant pour permettre à ce territoire d’Outre-mer de rattraper son retard sur l’Hexagone.

Avec sa formule polémique, notre cher président s’est ainsi engagé à appliquer ce plan, “pas plus, pas moins”. Grande déception, il n’est donc pas le père Noël : pas de cadeau pour la Guyane. On espère que les enfants du Perno seront plus gâtés.

Article écrit par Paul Laverne (9e génération d’ENU)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *